Le soutien de l’Etat pour les compagnies aériennes belge (Brussels Airlines) était illégale ?

Les 19 millions d’aide que les compagnies aériennes Brussels Airlines, mouche TUI et Thomas Cook Airlines Belgium en 2014 a reçu du gouvernement fédéral, était aides d’État illégales. Cela confirme la Commission européenne mardi. L’argent a déjà été récupéré cette année par le gouvernement.

« L’enquête a confirmé que le soutien des trois sociétés ont donné un avantage sélectif sur leurs concurrents », affirme la Commission européenne.

Le gouvernement fédéral a donné Brussels Airlines en 2014 à 16,8 millions d’euros, TUI fly a été de 2,1 millions d’euros et 77.000 euros Thomas Cook. L’aide, officiellement une « subvention pour soutenir l’infrastructure en matière de sécurité », était destiné à Brussels Airport Company. Ce qui a dû payer l’argent aux compagnies aériennes en 2012, au moins 400.000 passagers au départ sont à Zaventem, en particulier les trois sociétés mentionnées.

Ryanair et Vueling

Grant n’a pas été du goût des compagnies aériennes low cost Ryanair et Vueling, qui se plaint à la Commission européenne. Qui a ouvert une procédure d’infraction. Grâce à la procédure, l’aide a été versée en 2014 seulement, au lieu de trois fois.

En Mars de cette année, avant même la conclusion de l’infraction européenne, le gouvernement a demandé le montant payé en 2014 déjà de retour des trois sociétés, avec intérêt. Brussels Airlines a ensuite été informé que l’argent n’a pas été utilisé et que le remboursement, mais aurait « impact limité ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *